Moto X : le premier smartphone 100% Google

Alors que Samsung et Apple dominent le marché des smartphones, Google compte ne pas rester à quai en proposant son Moto X, le premier terminal 100% Google qui promet de mettre le feu au marché.

Une année après avoir racheté Motorola Mobility, Google a annoncé la sortie pour octobre prochain de son Moto X, un smartphone qui doit proposer une expérience incomparable par rapport à ce qui se fait actuellement, c’est en tout cas ce qu’affirme Dennis Woodside, le PDG de Motorola Mobility.

À en croire Dennis Woodside, le Moto X anticipera le comportement des utilisateurs, par exemple en se mettant automatiquement en mode voiture en analysant la vitesse retournée par le capteur de déplacement. En anticipant les demandes des utilisateurs, le Moto X ambitionne tout simplement de tirer la quintessence d’Android et de Google Now pour faire changer la façon dont les mobinautes interagissent avec leur smartphone.

Face aux leaders du marché que sont Samsung et Apple, Google promet déjà de faire baisser les prix en affirmant que le Moto X sera proposé avec une marge inférieure à 50%, car selon Google, les tarifs des smartphones vont s’effondrer comme cela a été précédemment été le cas pour les ordinateurs et les téléviseurs.

En attendant d’en connaitre plus sur le Moto X, il est d’ores et déjà certain que Google semble vouloir taper très fort. Reste maintenant à attendre le produit et à connaitre la réaction du public, mais en agissant aussi sur le prix, il est certain que l’impact chez les utilisateurs risque de faire l’effet d’un raz de marée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : ce que Tim Cook révèle sans rien dire…
Article suivantAsus : présentation d’une nouvelle Nexus 7 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here