Mozilla va imposer la signature des extensions pour Firefox

À l’avenir, Mozilla prévoit que les extensions pour Firefox soient signées au risque de ne pas pouvoir être installée.

La Fondation Mozilla a comme but de procurer un sentiment de sécurité aux utilisateurs de son navigateur Firefox. Pour ce faire, elle compte mettre de l’ordre dans les extensions.
Sans être aussi restrictif que Google à vouloir imposer un seul canal de distribution pour les extensions à l’intention de Chrome, Mozilla va serrer la vis au sujet de Firefox.

La Fondation a fait le choix que toutes les extensions pour Firefox devront à l’avenir être signées par ses soins, mais sans que le Mozilla Add-ons (AMO) soit imposé comme seul canal de distribution. Cette signature, obtenue après examen, a simplement pour but d’éliminer tout comportement malveillant.

Si un développeur veut publier son extension en dehors de l’AMO, il le pourra toujours. Son extension devra toutefois passer par le même processus d’examen, donc soumis à l’AMO, pour recevoir la précieuse signature.

Pour les internautes, les applications non signées généreront un message d’avertissement au courant du second trimestre. Après une période de transition, les extensions non signées par Mozilla ne pourront simplement plus être installées.

Il est à préciser qu’il existe quelques exceptions. Il s’agit des extensions qui ne seront jamais distribuées publiquement et celles pour les Nightly et Developer Edition de Firefox.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNintendo : la console New 3DS arrive vendredi
Article suivantAndroid Wear : seulement 720 000 smartwatchs en 2014

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here