Mozilla veut se focaliser sur Firefox… et laisser tomber Thunderbird

En raison de la popularité de Firefox, Mozilla souhaiterait se concentrer uniquement sur son produit phare. Cela pose la question de l’avenir de son client de messagerie Thunderbird.

Quel est l’avenir du client de messagerie Thunderbird de Mozilla ? Il semble incertain pour le moment. En effet, en raison de la popularité de son navigateur Firefox souhaiterait se concentrer uniquement sur son produit phare. C’est ainsi que, dans un communiqué, la présidente de la Fondation a annoncé son intention de se débarrasser de son client de messagerie.

Mitchell Baker ne donne pas trop de détail sur l’avenir du client de messagerie Thunderbird. Est-ce qu’une entité continuera de maintenir le client en vie ? Est-ce qu’un repreneur est recherché ? CE sont autant de questions sans réponse pour le moment.

Elle explique cette intention de la manière suivante : « Beaucoup à l’intérieur de Mozilla, y compris une majorité écrasante de notre direction, ressentent le besoin d’être focalisé sur des projets comme Firefox qui peuvent avoir un impact au niveau de toute l’industrie. Avec tout le respect dû à Thunderbird et à sa communauté, nous avons clairement dit depuis des années que nous ne considérons pas Thunderbird comme ayant ce genre de potentiel ».

Très populaire lors de son lancement en 2004, la popularité de Thunderbird a décliné au fil du temps face à concurrence des autres applications, des applis mobiles et des clients web. Quel sera son avenir ? A priori, il sera plutôt sombre…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHalo 5 sur HoloLens : les lunettes pourront streamer les jeux Xbox One
Article suivantPour son smartphone LG Zero, LG adopte le métal

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here