Multilinguisme pour Facebook : déjà 44 langues au programme

Facebook devient multilingue avec l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité. Le réseau social sait désormais traduire les messages en 44 langues.

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs connectés le même jour, Facebook est un réseau social mondial. Pourtant, pour pouvoir véritablement mettre en contact des gens du monde entier, il doit incorporer des outils de traduction. C’est la nouvelle fonctionnalité qui vient d’être annoncée, la possibilité de traduire automatiquement les messages publiés en 44 langues.

Avec l’arrivée de cette fonctionnalité, Facebook devient véritablement multilingue en étant d’ores et déjà capable de traduire automatiquement les messages des utilisateurs en 44 langues. On retrouve bien évidemment l’anglais, mais aussi le français, l’italien, l’allemand, etc.

Le défi de se faire comprendre par ceux qui suivent dans leurs langues respectives

Avec cette fonctionnalité, le défi qu’a relevé Facebook est de permettre aux utilisateurs de poster dans une langue et de se faire comprendre par tous ceux qui les suivent dans leurs langues respectives. C’est notamment très utile pour les personnes (et les entreprises) de renommée mondiale qui sont suivies par des milliers, voire des millions de personnes dans le monde, parlant différentes langues.

Pour activer ce multilinguisme, il faut aller dans les paramètres de langues et cliquer sur « Poster dans plusieurs langues ». À partir de là, Facebook s’occupera du reste, à savoir qu’un message rédigé sera automatiquement traduit pour apparaitre dans la langue désirée sur le mur des destinataires. Votre ami de Berlin le verra en allemand, celui de Rome en italien, etc.

La cerise sur le gâteau est que l’utilisateur a la possibilité de modifier une traduction erronée. Comme vous l’avez bien évidemment deviné, il y a de l’intelligence artificielle et du machine learning derrière ce multilinguisme, c’est-à-dire des algorithmes qui prennent en compte les modifications contributives proposées par les utilisateurs. En clair, la fonctionnalité va s’améliorer avec le temps.

Il est à noter que cette fonctionnalité est en plein test et que tout le monde n’y a pas encore accès. Elle sera déployée progressivement sur tous les comptes dans les jours/semaines à venir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBMW, Intel et Mobileye s’allient pour être le n° 1 de la voiture autonome
Article suivantNettie Stevens, la mère des chromosomes XY, honorée par un Doodle de Google
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here