Music Key : YouTube repousse son service de streaming musical

La disponibilité de Music Key, le service de streaming musical de YouTube, n’est pas encore pour tout de suite, la phase de test vient d’être prolongée.

C’est fin 2014 que YouTube avait présenté son offre Music Key, un service de streaming musical qui donne un accès illimité et sans publicité à une large offre de clips vidéos couplée au service Google Play Music. Ce service doit fonctionner sur le mode de l’abonnement.

Pour l’heure, ce service est disponible en phase de test pour quelques privilégiés.

On vient d’apprendre que cette phase de test a été prolongée jusqu’à la fin de l’été, ce qui repousse autant la disponibilité de ce service pour le grand public.

Ce report jusqu’au 15 septembre vise officiellement à peaufiner et stabiliser l’offre.

Alors que les bêta-testeurs peuvent profiter gratuitement de Music Key, il est pour le moment prévu que l’abonnement premium coûte 9,99 dollars par mois. L’application devrait permettre la recherche de titres par artiste, par groupe ou par préférences, et pourra aussi proposer des suggestions en fonction des vidéos déjà visionnées.

Alors que l’offre de streaming musical d’Apple est impatiemment attendue, les acteurs déjà présents sur ce marché sont en train de fourbir leurs armes en proposant de nouvelles offres pour se différencier de la concurrence. La raison du report de Music Key pourrait donc aussi être stratégique, pour patienter jusqu’à la présentation de l’offre de la marque à la pomme afin de proposer une offre qui soit concurrentielle.

Découvrir Music Key : youtube.com/musickey

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEst-ce qu’Apple a dévoilé par erreur une photo de l’iPhone 6C ?
Article suivantLa maison-mère de Numericable-SFR veut racheter l’américain Time Warner Cable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here