Musique en ligne : Google s’offre Songza

Ce serait pour son service de traitement des contenus que Google se serait offert Songza, un site de musique en ligne.

C’est mardi que Google a annoncé le rachat de Songza, un service qui revendique quelque 5,5 millions d’utilisateurs. Si cette acquisition peut à priori sembler dérisoire par rapport aux 70 millions d’utilisateurs de Pandora, des 40 millions de Spotifiy ou encore des 40 millions d’iTunes, la véritable valeur ajoutée de Songza ne se situerait pas au niveau de sa taille.

En effet, si la majorité des services musicaux en ligne proposent des playlists, ce n’est pas le cas de Songza qui utilise une approche différente en prévoyant des titres adaptés à l’activité souhaitée par l’auditeur. C’est ainsi que ce service possède l’originalité de proposer des contenus différenciés selon que l’utilisateur veuille faire du sport, cuisiner, réviser ses cours, s’occuper dans les transports en commun, etc. ou également en fonction de la date, de la météo ou de l’ambiance…

Si les détails de cette opération n’ont pas été communiqués, il a fort à parier que Google va relativement rapidement incorporer des éléments de Songza dans ses offres Google Play Music.

Google se renforce dans la musique en ligne en s'offrant Songza
Google se renforce dans la musique en ligne en s’offrant Songza

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentExpérience psychologique de Facebook : les inquiétudes de la Grande-Bretagne
Article suivantBouygues Telecom : ce ne sera pas Orange !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here