MWC 2015 : Google confirme son intention d’être MVNO

En matière de mobilité, Google compte proposer l’ensemble des services en confirmant son intention de devenir opérateur de téléphonie mobile virtuel (MVNO).

Cela fait longtemps que Google a fait de la mobilité l’une de ses stratégies de développement principales. Dans ce sens, la firme de Mountain View compte bel et bien boucler complètement la boucle en proposant l’ensemble des services et produits mobiles.

Concrètement, avec Android, Google propose un système d’exploitation mobile. Avec sa gamme de terminaux mobiles Nexus, il propose des appareils. Avec ses applications mobiles, Google enrichit l’expérience des mobinautes. Au final, il ne manquait que l’accès à la mobilité, le rôle d’opérateur.

De passage au MWC 2015, Sundar Pichai, le senior vice-président de Google, a profité de son apparition à Barcelone pour confirmer que l’intention de la firme de Mountain View est d’ajouter une corde à son arc, celle de devenir opérateur de téléphonie mobile.

On ne se sait pour le moment pas grand-chose de la future offre MVNO de Google si ce n’est le fait que la firme californienne s’est rapprochée d’AT&T et de Verizon, qu’elle proposera ce service au moins aux États-Unis au cours de ces prochains mois, et que le service devrait proposer une innovation.

Ce n’est donc pas sur la carte du tarif que Google compte se démarquer des opérateurs concurrents, mais en proposant des services innovants. Quels seront-ils ? Aucune réponse n’est pour le moment donnée. Une première piste serait tout de même à rechercher du côté d’un basculement automatique et transparent entre réseau cellulaire et réseaux Wi-Fi pour faire tomber certaines barrières en matière de connectivité mobile.

Alors que Google organisera sa conférence annuelle I/O à la fin du mois de mai, cela sera certainement l’occasion d’en apprendre plus au sujet des intentions de la firme de Mountain View en matière d’opérateur de téléphonie mobile virtuel.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSony : de l’étanchéité pour le Xperia M4 Aqua
Article suivantEst-ce que 2015 sera l’année de la montre connectée ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here