MWC 2015 : Sony annonce le Xperia M4 Aqua et le Xperia Z4 Tablet

[VIDÉO] Sony est relativement discret au MWC 2015 de Barcelone en ne dévoilant que le Xperia M4 Aqua et le Xperia Z4 Tablet.

Alors que son souffre face à la concurrence sur le marché du mobile, la marque japonaise ne propose pas de grande nouveauté lors du Mobile Word Congress (MWC) qui a ouvert ses portes ce lundi à Barcelone.

Sony commence par dévoiler le Xperia M4 Aqua, le successeur du M2 Aqua sorti l’automne dernier. Comme son nom l’indique, sa particularité est son étanchéité… sous certaines conditions.

L’étanchéité de le Xperia M4 Aqua répond à certaines conditions, comme le fait de ne pas être immergé à plus d’un mètre et demi de profondeur, dans de l’eau douce, et au maximum pendant 30 minutes, sans omettre la condition de bien fermer auparavant toutes les différentes trappes présentes sur les côtés de l’appareil. Le terminal est en plus protégé contre la poussière.

Alors que le Xperia M4 Aqua est par exemple équipé d’un appareil photo de 13 millions de pixels, Sony insiste sur le fait que son autonomie est de deux jours. L’appareil sera commercialisé à 299 euros.

La seconde annonce de Sony concerne le Xperia Z4 Tablet comme les rumeurs l’avaient correctement annoncé. Il s’agit d’une tablette équipée d’un écran 10 pouces. Sa principale particularité est qu’elle est la plus légère et la plus fine du marché.

En interne, cette Xperia Z4 Tablet est équipée du puissant processeur SnapDragon 810, le dernier-né de Qualcomm.

Tant le Xperia Ma Aqua que le Xperia Z4 Tablet fonctionne sous Android 5.0 Lollipop.

En marge de ses deux nouveaux produits, Hiroki Totoki, le patron de Sony Mobile Communications, a profité du rendez-vous barcelonais pour rappeler que la stratégie du groupe nippon n’est pas de se désengager de la téléphonie mobile.


Xperia M4 Aqua en vidéo :

Xperia Z4 Tablet en vidéo :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYiCamera : Xiaomi s’attaque maintenant à GoPro
Article suivantUne prothèse de main bionique aussi efficace qu’une main valide

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here