My Xperia : l’équivalent du « Find My Phone » selon Sony

Les dispositifs d’Apple sont équipés du service « Find My Phone », ceux de Sony seront prochainement équipés d’un service équivalent, « My Xperia ».

Pouvoir gérer un smartphone perdu ou volé n’est pas forcément inclus dans tous les terminaux mobiles. Si les dispositifs d’Apple intègrent « Find My Phone », ce n’est typiquement pas le cas des appareils Sony. En sortant son nouveau service « My Xperia », la firme japonaise compte déployer ce dispositif sur tous ses les terminaux Xperia commercialisés en 2012 et 2013.

Si Sony n’a pour le moment pas encore indiqué quels modèles seront concernés, ni quand, Sony explique être en train de finaliser son dispositif « My Xperia » qui est en phase de bêta test depuis le début de l’année. Le déploiement variera selon les pays, mais aussi selon les opérateurs.

L’installation de « My Xperia » se fera simplement, l’utilisateur recevra une notification de la possibilité d’installer cette fonctionnalité. Il suffira ensuite de l’activer dans les paramètres du système et a géré son compte par l’intermédiaire du portail myxperia.sonymobile.com.

Une fois connecté, l’utilisateur pourra interagir à distance avec son terminal, pour par exemple le localiser sur une carte, lui faire envoyer une alerte sonore, le verrouiller complètement ou encore faire afficher sur son écran des informations de contact pour favoriser sa restitution.

Il sera bien évidemment également possible de complètement effacer à distance toutes les données contenues dans le téléphone.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVine : contre-attaque face à l’offensive Instagram
Article suivantAbsoberu-T : lorsque la réalité virtuelle s’invite sur vos T-Shirt

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here