N1 : Nokia vend 20 000 tablettes en seulement 4 minutes

Alors que la commercialisation de la tablette N1 de Nokia a été lancée en Chine, il n’a fallu que 4 minutes et 2 secondes pour écouler 20 000 unités !

Alors que Nokia a cédé sa division mobile à Microsoft, son retour sur ce marché n’était pas attendu avant un certain temps. C’est en novembre dernier que la firme a créé la surprise en annonçant une tablette N1 fonctionnant sous Android 5.0 Lollipop.

Depuis, tout le monde attendait la commercialisation de cette tablette. Celle-ci a débuté la semaine dernière en Chine.

Via son compte sur le site de micro blogging Weibo, Nokia a annoncé avoir écoulé 20 000 exemplaires en 4 minutes et 2 secondes, ce qui laisse à penser que cette tablette N1 est accueillie à bras ouverts, mais aussi que la marque Nokia séduit toujours autant.

D’après une information de ZDnet US, ce serait même 566 438 autres personnes qui seraient actuellement sur la liste d’attente pour pouvoir acheter la tablette N1 via l’un des partenaires de Nokia.

Alors que la tablette N1 est commercialisée en Chine pour un tarif équivalent à 218 euros, il est bon de rappeler qu’elle est équipée d’un écran IPS 7,9 pouces de 2 048 x 1 536 pixels, d’un SoC quad-core Intel 64-bit cadencé à 2,3 GHz épaulé par 2 Go de mémoire vive, d’un capteur photo principal de 8 mégapixels et d’une caméra frontale de 5 mégapixels.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGalaxy A7 : arrivée en France d’ici quelques semaines
Article suivantCross Coupé GTE : concept-car d’un crossover hybride rechargeable signé Volkswagen

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here