NameTag : une application qui retrouve les identités

L’application NameTag devrait prochainement pouvoir permettre l’identité et les informations relatives à n’importe quelle personne scannée.

L’ambition de FacialNetwork est de généraliser la reconnaissance faciale à outrance avec son application NameTag. Concrètement, grâce à votre smartphone, tablette ou Google Glass, il sera possible de scanner toutes les personnes à portée de vue. Dès lors, l’application comparera le portrait de la personne scannée à sa base de données afin de restituer l’identité de la personne, mais aussi d’autres informations.

La base de données de FacialNetwork contient déjà 2,5 millions de portraits obtenus notamment à partir des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Google+, etc.), mais aussi en provenance de la base de données des personnes ayant eu affaire avec la justice américaine.

Si cette application ne retourne que les informations « publiques » de la personne concernée, en l’occurrence ce qui est disponible sur le web, on peut tout de même sérieusement s’interroger au sujet du respect de la protection des données privées.

Pour Kevin Alan Tussy, fondateur de FacialNetwork, NameTag est avant tout un atout sécuritaire visant à sécuriser les rencontres. Il réfute bien évidemment toute atteinte à la vie privée. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les concepteurs de l’application estiment que les données privées ne sont pas en danger.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAppels&You – SMS&You : B&You espère simplifier le quotidien des utilisateurs sous Android
Article suivantPaper : Facebook devrait prochainement lancer son service de flux d'actualités

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here