NAS : Synology réagit aux attaques de SynoLocker

Alors que le logiciel malveillant SynoLocker s’attaque aux NAS Synology en tentant de soutirer une rançon aux victimes, la marque Synology réagit en communiquant ses recommandations.

C’est grosso modo à partir du 3 août dernier que le logiciel malveillant SynoLocker a fait son apparition, un logiciel malveillant qui cible les NAS Synology en chiffrant les fichiers du disque puis en demandant une rançon en bitcoins en échange d’une clé de décryptage qui permettrait la récupération des fichiers.

Comme en témoignent les différents témoignages sur les forums, un message sous forme de compte à rebours est affiché avec une menace de doubler le montant de la rançon en cas de non-paiement.

Alors que les pirates à l’origine de SynoLocker ont utilisé une faille des NAS, Synology recommande de mettre à jour son dispositif vers la dernière version, sans préciser si cette version colmate la faille ou pas.

Synology recommande également aux utilisateurs pas, encore touchés, de fermer les ports d’accès ouverts vers l’internet et de sauvegarder ses données.

Pour les victimes de SynoLocker, Synology recommande d’ignorer les demandes de rançon et d’éteindre le NAS en coupant l’alimentation. Il est par ailleurs demandé à ces personnes de se faire connaitre via le formulaire en ligne prévu à cet effet.

Pour finir, Synology recommande encore la plus grande prudence et d’attendre de nouvelles instructions.

synolocker-capture

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRolls-Royce officialise un nouveau cabriolet pour 2016
Article suivantRosetta : les inconnues qui pourraient faire tout capoter
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here