NASA : 10 millions de dollars pour aller sur Mars en moins de 40 jours

[VIDÉOS] Afin de permettre la mise au point d’un moteur qui permettrait d’aller sur Mars en 39 jours, la NASA va financer l’entreprise Ad Astra Rocket Company à hauteur de 10 millions de dollars sur trois ans.

L’un des principaux défis que pose un voyage habité vers Mars, c’est la durée du trajet qui est actuellement de 6 à 8 mois. VASIMIR, une fusée à propulsion magnéto plasmique à impulsion spécifique variable, pourrait être la solution en permettant de faire ce trajet en seulement 39 jours.
La NASA planche sur ce projet de moteur ultra-perfectionné depuis 2009.

C’est dans un communiqué publié le 30 mars dernier que la NASA a détaillé les orientations de son programme NEXTStep (Next Space Technologies for Exploration Partnerships), des initiatives visant à soutenir financièrement douze entreprises développant des technologies qui feront avancer l’exploration spatiale.

Justement, l’un des bénéficiaires de ces aides est l’entreprise texane l’Ad Astra Rocket Company (AARC) qui est à l’origine de VASIMR.

Franklin R. Chang-Diaz, astronaute-physicien et fondateur de l’AARC, explique : « La fusée VASIMR ne sert pas à lancer des choses dans l’espace ou à les faire revenir sur Terre, mais plutôt à propulser des choses qui y sont déjà ».

Dans le cadre de NEXTStep, AARC va recevoir 10 millions de dollars sur trois ans avec pour objectif le développement d’un premier prototype capable de fonctionner pendant au minimum 100 heures.


o-VX-200-570

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDe nouvelles rumeurs de rachat de Twitter par Google
Article suivantISS : astronaute et artiste

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here