NASA : 300 millions de dollars de moins pour le climat

La Commission de la science et de l’espace de la Chambre des représentants a proposé d’amputer de 300 millions de dollars le budget de la NASA consacré aux « sciences de la Terre », ce qui comprend notamment l’étude du climat.

« Le projet de budget de la NASA étudié à la Chambre des représentants coupe le programme de science de la Terre de l’agence et menace de compromettre les progrès pour une meilleure compréhension du changement climatique ainsi que nos capacités de préparation et de réponse aux séismes, aux sécheresses et aux ouragans », a regretté Charles Bolden, le patron de la NASA, en réaction à la proposition faite d’amputer de plus de 300 millions de dollars l’enveloppe consacrée au département « sciences de la Terre » de l’agence américaine.

Alors que le budget actuel de cette division est de 1,9 milliard de dollars, la proposition budgétaire vise à amputer 18 à 32% de l’enveloppe consacrée à ces programmes.

« La NASA est à la pointe dans le monde dans l’exploration et l’étude des planètes et aucune n’est plus importante que celle sur laquelle nous vivons », a ajouté Charles Bolden, alors que de nombreux élus républicains nient la réalité du changement climatique.

Le groupement scientifique se déclare « profondément préoccupé du fait que ce projet budgétaire réduit nettement les fonds de la division science de la Terre de la NASA dans des proportions allant de 18 à 32% » par le biais d’une lettre adressée par une responsable de l’American Geophysical Union, Christine W. McEntee, au représentant Lamar Smith
Dans un communiqué, la Commission de la science et de l’espace de la Chambre explique que cette proposition budgétaire représente un effort pour « rééquilibrer le budget de la NASA » afin de mettre davantage l’accent sur l’exploration spatiale.

« Ce budget sous-finance des technologies spatiales essentielles pour que la nation puisse préserver sa prééminence dans l’espace, y compris pour aller sur Mars », a encore insisté Charles Bolden.

La représentante démocrate du Texas, Eddie Johnson, numéro deux de la Commission de la science et de l’espace de la Chambre, a vivement critiqué ce projet de budget avancé par la majorité républicaine en estimant qu’il s’agissait d’une attaque « idéologiquement motivée ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHTC : pas d’Android Lollipop pour les One Mini et Mini 2
Article suivantLa vidéo en ligne gagne du terrain face à la télévision
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here