La NASA nous coupe le souffle avec des images très haute résolution de Pluton

La NASA nous a déjà épatés en publiant des images en haute résolution de Pluton. Elle nous coupe cette fois le souffle en publiant cette fois des clichés en très haute résolution.

Depuis que la sonde américaine New Horizons est passée au plus près de Pluton, le 14 juillet dernier, la NASA nous éblouit en publiant régulièrement des images de la planète naine. C’est ainsi que l’on a déjà pu découvrir la grande diversité de sa composition géologique.

Maintenant que la sonde est en train de s’éloigner, elle continue de transmettre des données collectées à la Terre. Cela donne l’occasion à l’agence spatiale américaine de faire régulièrement de nouvelles publications.

De la très haute résolution à couper le souffle

La NASA n’a pas été avare en diffusant déjà de nombreuses images en haute résolution de Pluton. Mais, vendredi dernier, elle a été encore plus loin en publiant des images en très hautes résolutions. Les clichés dévoilés ont une résolution de 77 sur 85 mètres par pixel. La séquence permet de découvrir plus de 80 kilomètres de la planète naine avec une résolution à couper le souffle.

Alan Stern, le principal chercheur de la sonde New Horizon, indique d’ailleurs : « Ces nouvelles images à couper le souffle nous offrent une très haute résolution sur la composition géologique de Pluton ». « Ce niveau de qualité n’a été possible qu’après des décennies de survols pour Venus ou Mars. Pour Pluton, nous explorons déjà les cratères, les montagnes et les champs de glace, moins de cinq mois après le survol ! », a ajouté le chercheur.

Il est certain que, sur sa lancée, la NASA va encore nous éblouir au sujet de Pluton. Il y aura certainement encore de surprenantes et impressionnantes images. Il y aura aussi les premières études scientifiques qui vont nous en dire beaucoup plus sur la planète naine. Même si on n’est pas un féru en astronomie, ces annonces ont de quoi nous tenir en haleine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’appli Yahoo! Messenger fait peau neuve
Article suivantWindows 10 Mobile existe en version finale

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here