NASA : le SDO fait tourner le Soleil telle une toupie

Une vidéo publiée par la NASA montre notre Soleil en train de faire la toupie en tournant sur lui-même. C’est en fait le satellite SDO qui a tourné sur lui-même.

C’est dans le cadre du programme « Living with a Star » (« Vivre avec une étoile ») que la NASA a conçu le Solar Dynamics Observatory (SDO) ou Observatoire de la dynamique solaire. Lancé le 11 février 2010, ce satellite doit améliorer notre connaissance du Soleil, en particulier ses caractéristiques qui affectent la Terre et l’espace à proximité, ainsi que les changements de son activité. Sa mission est de comprendre l’origine des variations de l’activité du Soleil dans le but de mieux les anticiper.

Pour remplir sa mission, le SDO utilise notamment le « Helioseismic and Magnetic Imager » (HMI), un instrument qui cartographie le champ magnétique et la vitesse de la surface du Soleil. C’est justement pour que cet instrument puisse prendre des mesures précises que les ingénieurs en charge du satellite le font rouler sur un axe de 360°.

Durant cette manœuvre qui dure sept heures, c’est l’occasion pour le SDO de collecter un nombre vertigineux de données, comme des images prises toutes les 12 secondes. Montées en vidéo, ces prises de vue collectée par l’instrument Atmospheric Imaging Assembly (AIA) donnent l’impression que le Soleil tourne telle une toupie.

Le 6 juillet 2016, les ingénieurs en charge du SDO ont fait rouler le satellite à 360° sur lui-même pour pouvoir prendre des mesures précises avec l'instrument HMI. Les images prises pendant l'opération sont spectaculaires.
Le 6 juillet 2016, les ingénieurs en charge du SDO ont fait rouler le satellite à 360° sur lui-même pour pouvoir prendre des mesures précises avec l’instrument HMI. Les images prises pendant l’opération sont spectaculaires.

Pour un visionnement plus pertinent des données collectées par l’instrument AIA, les longueurs d’onde extrêmes dans les ultraviolets, invisibles pour l’œil, ont été colorisées en or pour être vues.

Une « toupie » qui est répétée deux fois par an

Le SDO ne fait pas la toupie deux fois par an pour s’amuser, mais pour que l’instrument HMI puisse faire des mesures précises. Cette manœuvre ne serait pas nécessaire si le soleil était 100 % sphérique, ce qui n’est pas le cas.

Comme la surface du Soleil est dynamique, son activité conduit à des distorsions occasionnelles qui compliquent la tâche de HMI en rendant difficile le repérage du bord de l’astre. Ce « rouleau » semestriel permet d’observer tout le périmètre du soleil et de dresser une carte beaucoup plus précise du Soleil.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here