La NASA nous offre une vue en ultra haute définition sur une éruption solaire

Ce sont des images incroyablement nettes de projections de plasma qui peuvent être visualisées sur la vidéo qui a été publiée par la NASA ce mardi.

Une éruption solaire filmée par la SDO

L’auteur de cette vidéo n’est autre que la sonde SDO (Solar Dynamics Observatory) qui analyse le soleil et l’observe depuis six ans pour le compte de la NASA. Elle a capturé l’éruption solaire qu’on peut observer grâce à la vidéo le dimanche 17 avril. Une capture qui est faite en phase avec les airs du temps : la technologie 4K a été exploitée pour rendre compte avec une netteté impressionnante des étincelles du phénomène solaire.

Un plasma éjecté sur des milliers de kilomètres

Plusieurs centaines, voire des milliers de kilomètres. C’est la distance parcourue par le plasma dont l’éjection est produite par l’éruption solaire. Et ce n’est pourtant qu’une éruption d’un niveau intermédiaire comme l’explique l’agence spatiale américaine.

L’énergie d’une explosion nucléaire est infime à côté de celle de l’éruption solaire

Le rôle de la vidéo est certes d’émerveiller et de booster la communication de la NASA, mais il s’agit également d’expliciter le phénomène de l’éruption solaire, sa formation et son déroulement. Ce sont les champs magnétiques qui accélèrent les particules qui diffusent ainsi une énergie très intense qui est bien supérieure à celle produite par une explosion nucléaire. On parle d’un niveau supérieur plusieurs millions de fois !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPhysarum polycephalum : une seule cellule, mais capable d’apprendre
Article suivantMort de la loi de Moore ? Pas encore selon le PDG d’Intel !
Avec des parents scientifiques, j'ai été bercée depuis mon plus jeune âge dans domaines de compétence qui me dépassaient complètement. Bien qu'ayant choisi une carrière de journaliste, je me suis naturellement toujours retrouvée à parler de ce genre de sujets. Les thèmes qui me passionnent le plus ? La physique par mon père, la biologie pas ma mère. Mais je l'avoue, je suis loin d'être aussi compétente qu'eux. Après avoir roulé ma bosse en travaillant pour diverses publications, je me suis retrouvée à écrire pour des sites internet. Je trouve que cette approche du journalisme colle plus à l'ère du temps.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here