NASA : pas de collision imminente avec un astéroïde

Alors que de multiples rumeurs catastrophistes circulent sur le web pour évoquer un astéroïde géant qui entrerait en collision avec la Terre en septembre pour détruire, l’Amérique, la NASA dément l’imminence de la moindre collision.

Des rumeurs circulent sur internet depuis quelque temps pour annoncer qu’un astéroïde va entrer en collision avec la Terre au courant de la seconde moitié du mois de septembre, un impact qui devrait avoir lieu près de Porto Rico, dans les Caraïbes, menaçant directement l’Amérique.

Pour répondre à cette vague de rumeurs catastrophistes qui circule sur le web, la NASA a décidé de réagir en publiant un communiquer pour démentir toutes ces rumeurs.

Par l’intermédiaire de Paul Chodas, un responsable de la NASA, l’agence américaine affirme qu’« Il n’y a aucune base scientifique, pas l’ombre d’une preuve, qu’un astéroïde ou tout autre objet céleste risque d’entrer en collision avec la Terre à ces dates ».

Il est aussi dit que « Tous les astéroïdes connus pour l’heure ont moins de 0,01% de chance d’entrer en collision avec la Terre au cours des 100 prochaines années ». « S’il existait un objet assez grand pour causer ce type de destruction en septembre, nous aurions déjà vu quelque chose », souligne Paul Chodas.

« La NASA détecte, piste et enregistre les descriptions des astéroïdes et des comètes passant à 48 millions de kilomètres de la Terre grâce à des télescopes installés au sol ou dans l’espace », indique encore l’agence en rappelant les nombreuses précédentes annonces catastrophistes, comme la fin du monde en 2012 selon la fin du calendrier Maya, qui se sont révélée sans le moindre danger, « exactement comme la NASA l’avait annoncé ».

« Encore une fois, il n’existe aucune preuve qu’un astéroïde ou tout autre objet céleste circule sur une trajectoire qui va percuter la Terre », a encore insisté Paul Chodas.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSchiltigheim : opération de démoustication contre le moustique tigre
Article suivantJolla ouvre les précommandes pour sa tablette

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Oh c’est dommage on aller enfin raser le pays élu le plus orgueilleux du monde dommage, nan je déconne faut arrêter de s’imaginer des rêves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here