NASA : quatre satellites pour comprendre le vent solaire

On sait que le vent solaire peut fortement perturber les satellites et le réseau électrique, mais qu’est-ce qui est à l’origine de ce phénomène ? La NASA a envoyé quatre satellites pour avoir des réponses.

Que cela soit le GPS, les télécommunications ou le réseau électrique, on sait que le vent solaire est capable de fortement les perturber. Par contre, on ne sait actuellement pratiquement rien sur le phénomène qui est à l’origine de ces détraquements redoutés. C’est pour avoir des réponses au sujet du phénomène de reconnexion magnétique que la NASA a lancé quatre satellites dans la nuit de jeudi à vendredi.

C’est de Cap Canaveral qu’une fusée Atlas V a décollé à 22h44 (03h44 heure de Paris) avec à son bord quatre satellites. Ils ont été déployés les uns après les autres, à cinq minutes d’intervalle.

Dans le but de pouvoir faire des observations en trois dimensions, ces quatre satellites vont évoluer en formation pyramidale. C’est dans cette configuration qu’ils vont étudier la région de collision entre le champ magnétique terrestre et les particules solaires arrivant à grande vitesse, à environ 60 000 km de la Terre.

Pour arriver à destination, ces satellites, de 1,2 tonne chacun, vont suivre une orbite très elliptique, ce qui les fera passer de 7 500 à 75 000 kilomètres de notre planète.

Le phénomène de reconnexion magnétique se produit dans la magnétosphère terrestre. Il est responsable des aurores boréales, mais aussi des orages magnétiques. « La reconnexion magnétique est l’un des facteurs les plus importants dans les phénomènes météorologiques spatiaux », explique Jeff Newmark, directeur par intérim de la division d’héliophysique de la NASA. « Les éruptions solaires, les éjections de masse coronale, les tempêtes géomagnétiques … Tous ces phénomènes comportent la libération par reconnexion magnétique d’énergie stockée dans les champs magnétiques », ajoute-t-il.

D’un coût de 1,1 milliard de dollars, cette mission se différencie des précédentes en possédant une résolution suffisamment grande pour pouvoir saisir le phénomène en temps réel, lorsqu’il se produit.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here