Netflix : un accord avec Comcast pour de la bande passante

Subissant des ralentissements de flux ces dernières semaines en raison de limitation du volume de contenu, Netflix s’associe à Comcast pour garantir un meilleur flux à ses utilisateurs.

En raison de divergences avec les fournisseurs d’accès internet américains, la qualité des vidéos à la demande de Netflix était en baisse en raison de ralentissements dus à des restrictions du flux en raison de la quantité de contenu à transporter sans frais supplémentaires.

Pour tenter de remédier à cette situation alors que son succès ne cesse de croitre, Netflix a donc négocié un accord avec le plus grand câblo-opérateur américain, Comcast, pour garantir à ses utilisateurs un meilleur flux.

Si les détails financiers de cet accord n’ont pas été divulgués, on sait juste que Netflix va payer, on sait tout de même que ce sont environ 30 millions d’abonnés, soit 30% du marché de la télévision payante aux États-Unis, qui pourront bénéficier de cet accord.

Il faut encore préciser que Netflix s’attaque désormais aux marchés internationaux, notamment européens, et que de tels accords pourraient bien aussi y voir le jour en vue de garantir la fluidité des images des vidéos à la demande.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVivendi : est-ce que SFR passera dans les mains de Numéricable ?
Article suivantFaille SSL : Apple promet un correctif pour les Mac

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here