Netflix : « Marseille » sera la 1re série française

Si on sait que Netflix débarque en France le 15 septembre, ses projets en matière de séries françaises étaient encore très flous. Avec « Marseille », on en sait désormais un peu plus.

En annonçant son arrivée en France, le géant de la VOD Netflix était resté très flou sur ses projets de séries en France. Désormais, on sait que la première série s’intitulera « Marseille ».

L’histoire de jeux de pouvoir et de guerre de succession mêlant politiques, syndicats, mafieux, mais aussi footballeurs et supporters de l’OM proposées par Pascal Breton et Dan Franck a tapé dans l’œil de Netflix. C’est avec un budget non communiqué, certainement plus nettement plus élevé que ceux des créations hexagonales, que la société Federation Entertainment (Sous Le Soleil, Dolmen) va entamer le tournage début 2015 dans la région PACA.

Avec l’appui du géant de la VOD, il y a fort à parier que « Marseille » sera l’un des événements télévisés marquants des prochaines années, une variation de House of Cards à la sauce 100% Française.

On sait également que « certains des meilleurs scénaristes et réalisateurs du pays » seront associés au projet, à l’instar de Dan Franck (Les Hommes De L’Ombre, Carlos, Le Film), Florent Emilio Siri (Nid De Guêpes, Otages, Cloclo) et Samuel Benchetrit (J’ai Toujours Rêvé D’être Un Gangster).

« La série Marseille brouillera la frontière entre le cinéma et la télévision » explique Ted Sarandos, le directeur des contenus Netflix, tout en soulignant que la série sera bien évidemment proposée aux abonnés français, mais également aux 50 millions d’abonnés dans le monde.
Il est encore à préciser que la série prévoit huit épisodes et qu’elle devrait être diffusée à partir de la fin 2015.

Marseille : la première série française de Netflix débarque en 2015
Marseille : la première série française de Netflix débarque en 2015

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa Poste Mobile : de la musique illimitée pour séduire les 12-24 ans
Article suivantMicrosoft fait le ménage dans son Windows Store

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here