Netflix met le holà aux VPN

La tolérance de Netflix des utilisateurs employant un VPN pour accéder à un catalogue de films plus riche a pris fin vu que le service vient d’y mettre le holà.

À l’instar de la Belgique où le catalogue de films et séries en streaming est assez maigre, de nombreux utilisateurs ont pris l’habitude d’utiliser des VPN pour pouvoir accéder au formidable catalogue de la version américaine de Netflix. Alors que le service de vidéo à la demande était jusqu’à présent très tolérant au sujet de cette pratique, il vient d’y mettre le holà.

C’est en effet ce weekend que Netflix a annoncé avoir renforcé son système de sécurité pour éviter que des utilisateurs du service accèdent aux catalogues de films et séries d’autres pays. Par exemple, son application pour Android s’est dotée du système DNS de Google de dernière génération qui rend beaucoup plus difficile l’accès aux catalogues étrangers.

Les mesures prises n’empêcheront certainement pas tous les geeks de pouvoir continuer à exploiter le catalogue américain, mais ce renforcement des mesures de sécurité devrait néanmoins permettre de réduire le nombre de « tricheurs ».

Alors que le catalogue de films et séries s’enrichit petit à petit en Belgique et que les nouveautés restent rares, est-ce qu’une telle mesure aura un impact sur le succès international de Netflix ? L’avenir nous le dira… mais il est certain que le service de vidéo à la demande ne devra pas tout miser sur Marco-Polo, sa nouvelle série événement, pour réussir à percer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRemise en cause de la sécurité de l’identification par empreintes digitales
Article suivantBebop Drone : lorsqu’un drone s’invite dans le sport extrême

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here