Netflix pointe du doigt la menace représentée par Popcorn Time

Dans une lettre ouverte, Netflix considère que le piratage est un concurrent direct, plus particulièrement Popcorn Time.

C’est dans une lettre ouverte adressée à ses actionnaires que Netflix a fait part de ses derniers résultats financiers. Plus que cela, le service de vidéo à la demande a également fait part de ses craintes.

C’est ainsi qu’il est dit que la piraterie est désormais l’un des principaux concurrents de Netflix, plus particulièrement l’application Popcorn Time.

Comme le précise Netflix, Popcorn Time est une application qui permet de streamer des films complets sur un ordinateur. Étant basé sur le protocole BitTorrent, ce visionnage se fait au grand dam des ayants droit évidemment. Cette face cachée de Popcorn Time est cachée derrière une interface très soignée et d’une grande simplicité, une façade qui cache la réalité de ses contenus piratés.

Comme le prouve un graphique statistique de Google Trend pour les Pays-Bas, Popcorn Time s’est désormais positionné comme concurrent direct de Netflix, loin devant HBO.
Alors que Netflix est payant, 7,99 euros/mois, Popcorn Time est pour sa part illégal, mais gratuit. De plus, ses contenus sont aussi plus récents.

Si cette lettre ne va certainement rien changer, elle démontre toutefois que Popcorn Time est entré dans le collimateur de Netflix. La véritable question va être de savoir si quelque chose va être entrepris contre cette application proposée par le collectif de pirates YTS.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNexus 6 : pas de capteur d’empreintes digitales à cause d’Apple
Article suivantAstéroïde : la Terre essaie de se préparer au pire

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here