Neurologie : télépathie réussie via internet ?

Des chercheurs affirment avoir transmis un message par télépathie via internet, entre deux personnes séparées par des milliers de kilomètres.

C’est dans une revue américaine Plos One que des chercheurs expliquent avoir réussi à transmettre un message mental simple entre deux personnes séparées par des milliers de kilomètres, via internet.

Comme l’expliquent les scientifiques, un sujet en Inde portait des électrodes sur la tête pour transmettre ses activités cérébrales correspondant à des phrases simples à un ordinateur. La machine envoyait ensuite le code « traduit » à un autre ordinateur en France, une machine qui restituait l’information à un second patient sous forme de flash lumineux. Alors que cette seconde personne était incapable d’entendre ou voir les mots eux-mêmes, elle a été capable d’interpréter les signaux lumineux pour comprendre le message, ce qui s’assimile à de la télépathie.

Selon les chercheurs qui ont participé à cette étude, il s’agit de la première expérience de communication directement entre deux personnes en lisant les activités cérébrales de la première puis en les transmettant à une autre, et cela sur de vastes distances via les systèmes de communication actuels, une avancée dans l’exploration de nouveaux moyens de communication.

Les implications de cette étude sont énormes. Dans un avenir relativement proche, ce moyen de communication pourrait par exemple permettre aux personnes paralysées de pouvoir dialoguer.

Il est à souligner que cette expérience n’est pas la seule du genre, que d’autres recherches ont également lieu ailleurs dans le monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : un « Privacy Checkup » pour vérifier les paramètres de sécurité et de confidentialité
Article suivantiCloud : Apple renforce la sécurité de son service

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

5 Commentaires

  1. La torture a un bel avenir en perspective avec ce nouveau moyen qui a mon avis a déjà ete utilise a Guantanoma et autres prisons secretes du monde « civilise »

  2. Ce n’est pas étonnant les travaux du professeur Warwick de l’université de reading (UK) ont déjà fait les expériences de télégraphie télépathique et c’était en 2010.
    Les techniques vont s’améliorer sûrement d’ici les années.
    Par contre j’aimerais bien voir les données de l’expérience ainsi que le protocole expérimental afin d’éviter d’avoir a faire a des choses qui n’ont rien a faire en science tel que « croire » ou pas en ses résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here