Nexus 4 : mort annoncée ?

Les récentes déclarations du vice-président de LG laissent planer un gros doute sur la pérennité du Nexus 4. Va-t-il continuer ou sera-t-il rapidement remplacé ?

« Grâce à notre collaboration avec Google, nous avons lancé le Nexus 4. C’est le premier de nombreux appareils à venir de notre partenariat avec Google. On prévoie de développer plus d’appareils Nexus […] et certains d’entre eux feront leurs débuts lors du Mobile World Congress », a déclaré James Fisher, vice-président de LG, à l’occasion du récent CES.

Cette déclaration a le mérite d’être clair en évoquant la collaboration sur le moyen/long terme entre LG et Google, mais a aussi le mérite d’être explicite sur le remplacement du Nexus 4 par de nouveaux modèles. La grande question qui se pose maintenant est de savoir quel sera l’avenir du Nexus 4 ?

En effet, victime de sérieux problèmes d’approvisionnement, la commercialisation du Nexus 4 semble avoir été une réussite des plus chaotiques. Est-ce que la déclaration de James Fisher signifie la mort du Nexus 4 ? Certains analystes pensent en effet que le Nexus 4 n’est plus une priorité du fabricant coréen. D’ailleurs, c’est ce que n’hésite pas à annoncer l’International Business Time qui affirme que LG stopperait la production du Nexus 4 pour céder la place aux prochains modèles.

Mais il est également certain que LG va tout faire pour « oublier » l’épisode de ce Nexus 4 et ses nombreux couacs, comme sa rentabilité incertaine, son approvisionnement ou encore le fait qu’il soit vendu plus cher aux opérateurs que sur le Play Store.

Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au MWC 2013 de Barcelone pour connaitre l’avenir de la gamme Nexus…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 5 : la guerre des chiffres
Article suivantRIM : son catalogue d’applications s’étoffe pour BlackBerry 10

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here