La NFC des iPhone reste chasse gardée pour Apple !

Pas de chance pour les développeurs tiers qui espèrent accéder aux fonctions de la NFC des iPhone, l’accès à la puce reste chasse gardée pour Apple.

La communication en champ proche, la Near Field Communication en anglais, plus connue sous l’acronyme de NFC, est une technologie de communication sans fil à courte portée et haute fréquence qui permet à un mobile d’échanger des informations avec des terminaux situés jusqu’à une distance d’environ 10 cm. Il s’agit d’une technologie qui est principalement utilisée par les paiements mobiles. C’est pour cette raison qu’Apple compte partager la NFC de ses iPhone uniquement au travers de sa solution de paiement Apple Pay, un système que les Français peuvent désormais utiliser.

Apple vient en effet de refuser catégoriquement d’ouvrir la NFC des iPhone aux développeurs tiers. C’est en réponse à plusieurs banques australiennes qui étaient décidées de partir en croisade contre la marque à la pomme pour que celle-ci ouvre la NFC afin qu’ils puissent proposer leurs propres solutions que la firme de Cupertino a refusé de donner l’accès à la NFC de ses iPhone, mais aussi à celle des Apple Watch.

Une affaire de gros sous

Pour refuser d’ouvrir la NFC aux développeurs tiers, Apple avance deux arguments. Le premier est que cette ouverture pourrait ralentir l’innovation. Il s’agit franchement d’un argument très discutable, même s’il est vrai qu’une ouverture pourrait conduire à un développement débridé, ce qui pourrait signifier un développement moins cohérent. Le second argument touche à la sécurité, avec le sous-entendu que la sécurité mise en place par Apple est excellente, ce qui ne serait pas le cas des solutions proposées par des tiers.

En fait, il faut plutôt voir la question de la NFC du point de vue de l’argent que cela rapporte à Apple. En effet, il ne faut surtout pas oublier que tous les établissements financiers qui signent avec la marque à la pomme pour Apple Pay reversent au passage une commission pour chaque transaction réalisée. De fait, il est évident que la firme californienne ne veut surtout pas se passer de cette manne financière, surtout que si les banques souhaitent obtenir l’accès à la NFC, c’est justement pour ne pas avoir à payer cette commission.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft rachète Beam pour concurrencer Twitch et YouTube
Article suivantLa Russie condamne Google pour l’abus de position dominante d’Android
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here