Nikola Labs veut récupérer l’énergie dans l’air pour recharger votre smartphone

Alors qu’on pense à recharger son smartphone grâce à un chargeur, la start-up Nikola Labs veut récupérer l’énergie dans l’air.

L’autonomie des smartphones est un réel problème pour les internautes, car comme par hasard, la batterie arrive toujours à plat lorsqu’on a le plus besoin de son terminal. Bien évidemment, la solution la plus simple est de toujours avoir un chargeur sous la main.

La start-up américaine Nikola Labs a eu une autre idée. L’air qui entoure l’utilisateur est en effet rempli d’ondes électromagnétiques, que cela soit du Wi-Fi, de la 3G, de la 4G, du Bluetooth ou autre. Ces ondes sont en fait de l’énergie qui pourrait être captée et transformée en électricité pour recharger un smartphone.

C’est ainsi que son idée a pris la forme d’une coque pour iPhone 6, qui pourrait parfaitement être adaptée à d’autres modèles, pour convertir les fréquences radio émises dans l’air en électricité. Cette technologie est développée au sein de l’Université d’État de l’Ohio.

Selon la start-up, grâce à sa coque, l’autonomie d’un smartphone pourrait augmenter de 30%.

En vue de pouvoir finaliser et commercialiser sa coque, Nikola Labs s’apprête à proposer son projet sur la plateforme de financement participatif KickStarter.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJustice : la collecte massive de données téléphoniques faite par la NSA est illégale !
Article suivantFermeture de Grooveshark : déjà cloné !
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here