Nintendo en surchauffe à cause de Pokémon Go

Le succès de Pokémon Go est si important que les serveurs de jeu sont déjà en surchauffe. Cela n’empêche pas les téléchargements du jeu et l’envolée de la valeur boursière de l’entreprise.

On a pensé pendant longtemps que Nintendo avait raté le virage de la mobilité en ne se décidant pas à se lancer sur le marché des smartphones, le nouveau vecteur de croissance pour les jeux vidéo. Tout a changé en 2015 lorsque le groupe a annoncé un partenariat avec DeNA. Dès cette annonce, la valeur boursière de l’entreprise a pris l’ascenseur. Elle a gagné 21 % le lendemain de cette annonce, une importante progression qui a été confirmée par une prise de 12 % supplémentaires par la suite. S’en est suivi l’attente d’un premier jeu.

C’est Mitomo qui a ouvert les feux, une application lancée le 31 mars dernier qui s’apparente plus à un réseau social ludique. Avec 3 millions d’utilisateurs en un mois, le succès populaire est au rendez-vous.

Pokémon Go bouleverse tout

Cours de l'action Nintendo sur un mois.
Dès l’annonce de Pokémon Go, on a su que Nintendo allait lancer du lourd. Développé par Niantic sous l’égide de Nintendo et de The Pokémon Company, on a rapidement appris que 30 millions de dollars avaient été investis par Google et Nintendo dans le but d’afficher des personnages virtuels de la saga Pokémon dans la rue, pas pour de la publicité, mais en tant que personnages visibles sur mobiles grâce à la réalité augmentée. L’idée était tout simplement de lancer une chasse aux Pokémon dans le monde entier.

Attendu pendant 9 mois, il a été officiellement lancé aux États unis pour la version Android et en Australie pour la version iOS le 5 juillet, le jeu est passé en tête des classements du Play Store et de l’App Store en moins de 48 heures. Le revers de ce succès est que les serveurs peinent déjà à suivre. La conséquence de cette situation est que l’ouverture du jeu à l’internationale, notamment en France, pourrait s’en retrouver retardée.

Comme l’attente est si vive pour Pokémon Go, de nombreux joueurs ont contourné la limitation géographique en recourant à un proxy. De fait, au lieu de compter quelques centaines de milliers de joueurs pour commencer, les serveurs ont dû faire face aux requêtes de plusieurs millions de joueurs.

Le point positif de cette situation est qu’elle reflète la très forte attente internationale pour Pokémon Go. Cela montre aussi la forte attente pour des produits innovants de qualité. L’application est aussi devenue la plus rentable dès ces premiers jours d’activité. Nintendo a franchement de quoi avoir le sourire.

Pokémon Go emballe aussi les investisseurs

Pokémon Go n’a pas seulement séduit les joueurs. Les investisseurs sont également séduits par le jeu, ou plutôt par la qualité du jeu et le succès qu’il a rencontré dès son lancement. En effet, le cours de l’action de l’entreprise japonaise a véritablement explosé en passant d’environ 14 000 yens en début de semaine dernière à plus de 20 000 yens aujourd’hui. Cela traduit aussi la satisfaction des investisseurs de voir Nintendo véritablement se lancer sur le marché des jeux pour smartphones.

Est-ce que les joueurs et les investisseurs continueront à être séduits par le jeu de Nintendo ? L’avenir nous le dira. Cinq jeux doivent encore être développés d’ici mars 2017 dans le cadre du partenariat conclu avec DeNA.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here