Nissan GT-R Nismo : le nouveau bolide

Après la GT-R 2017 qui a été dévoilée à New York il y a deux mois, Nissan a refait le buzz après le premier tour de son tout nouveau modèle : la GT-R Nismo. Sa première sortie publique a eu comme cadre la boucle Nord du Nurburgring. Un bolide qui allie aérodynamisme, élégance et confort pour servir le dessin de Nissan «rendre accessible toujours plus de plaisir de conduire».

La GT-R Nismo a un nouveau visage plus aérodynamique

La GT-R Nismo : nouveau bolide de Nissan
Plusieurs améliorations ont été apportées à l’apparence de la nouvelle Nissan pour plus d’esthétisme, mais surtout un meilleur aérodynamisme. Ainsi, le visage de la GT-R Nismo prend la forme d’une calandre en V élargie pour optimiser le flux d’air qui y entre. Pour éviter les séquelles, même légères, que peut produire une conduite à très haute vitesse, le capot a été boosté. Quant aux boucliers, c’est en fibre de carbone qu’ils ont été conçus. Le pare-chocs comporte plusieurs appendices qui sont destinés à guider l’air pour plus d’aérodynamisme.

Alcantra, cuir et un écran de contrôle très ergonomique

Passons à l’intérieur de la nouvelle supercar de Nissan. Alcantra et cuir sont au menu des textures de la GT-R Nismo. Deux matières élégantes et une ambiance bicolore qui combine cuir noir et Alcantra rouge. Et les sièges ainsi recouverts sont en fibre de carbone. Avec ses 8 pouces, l’écran de contrôle central, tactile, est plus grand. Sa taille permet d’intégrer des icônes plus larges qui facilitent les réglages. L’ergonomie est digne des voitures futuristes puisqu’une nouvelle commande permet de gérer tout cela sans même toucher l’écran.

On ne change pas 600 chevaux qui gagnent !

Côté performance, les 600 chevaux ont été maintenus pour équiper la GT-R Nismo. Une formule gagnante qui est adoptée par la GT-R GT3 Nismo ainsi que par les GT-R GT500 et GT300. Cette puissance repose sur une boite à six rapports et à double embrayage, combinée à une motorisation de deux turbos à grand diamètre qui rappellent ceux de la GT-R GT3 Nismo. Et pour titiller la soif d’originalité et d’authenticité de ses clients, Nissan dote tous ses modèles Nismo de moteurs qui sont tous assemblés à la main par un Takumi, équivalent japonais d’un maitre-artisan.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : vers une sorte de surcouche logicielle pour les Nexus ?
Article suivantEst-ce que Blizzard a tapé dans le mille avec son FPS Overwatch ?
Avec des parents scientifiques, j'ai été bercée depuis mon plus jeune âge dans domaines de compétence qui me dépassaient complètement. Bien qu'ayant choisi une carrière de journaliste, je me suis naturellement toujours retrouvée à parler de ce genre de sujets. Les thèmes qui me passionnent le plus ? La physique par mon père, la biologie pas ma mère. Mais je l'avoue, je suis loin d'être aussi compétente qu'eux. Après avoir roulé ma bosse en travaillant pour diverses publications, je me suis retrouvée à écrire pour des sites internet. Je trouve que cette approche du journalisme colle plus à l'ère du temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here