Nokia Lumia en Tunisie : disponible chez Tunisiana et Orange

« Nous sommes très heureux d’ouvrir le deuxième chapitre de la commercialisation du Nokia Lumia en Tunisie en offrant maintenant une gamme permettant aux utilisateurs de faire des choix en fonction de leur budget et de fonctionnalité », a expliqué Patrick Fichou lors du lancement du Lumia 610 en Tunisie.

La gamme Lumia, fusion du matériel Nokia et du système d’exploitation de Microsoft, est déjà disponible en Tunisie, mais la gamme va prochainement s’étoffer chez Tusianana et Orange avec l’arrivée du Lumia 610.

Le nouveau modèle qui sera prochainement commercialisé en Tunisie a été officiellement présenté par Patrick Fichou, PDG de Nokia en Afrique du Nord, lors d’une conférence. « Nous sommes très heureux d’ouvrir le deuxième chapitre de la commercialisation du Nokia Lumia en Tunisie en offrant maintenant une gamme permettant aux utilisateurs de faire des choix en fonction de leur budget et de fonctionnalité », a-t-il expliqué.

Le Lumia 610 cible les jeunes avec ses couleurs, son prix, ses facilités d’accès aux réseaux sociaux et à internet, mais aussi également grâce aux applications pour Windows Phone. Techniquement parlant, le Lumia 610 est équipé d’un écran de 3,7 pouces, d’un appareil photo 5 mégapixels, d’un processeur 800 Mhz ainsi que de 256 Mo de RAM.

Le Lumia 610 intégrera également « Nokia Transports » qui permet fourni les transports dans plus de 500 villes, « Nokia Reader » pour les eBook, « Nokia Music » qui permet d’accéder gratuitement à 15 millions de chansons en ligne ou de les télécharger pour pouvoir les écouter sans connexion. « Nokia Drive » permet de transformer son smartphone en un système de navigation et de guidage GPS, hors-ligne et gratuitement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Mini : pour le 17 octobre ?
Article suivantGalaxy Note 2 : 439€ au lieu de 650€ chez Sosh !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here