Nokia : Microsoft rachète son activité mobile

La descente en enfer continue pour Nokia, l’ancien numéro un mondial des téléphones portables. Désirant désormais concentrer ses activités sur les services, la firme finlandaise va céder son activité de téléphones portables à Microsoft.

C’est normalement au premier trimestre 2014 que l’activité mobile de Nokia passera chez Microsoft, une transaction qui s’élève à 5,44 milliards d’euros. L’accord devra être préalablement validé par les actionnaires et les autorités de régulation.

Pour l’ancien numéro un mondial des téléphones portables, cette cession n’est que l’épilogue d’une lente descente en enfer entamée avec le ratage du virage des smartphones. Alors qu’Apple et Samsung ont su surfer sur la vague, Nokia n’a qu’accumulé des pertes…

Depuis lors, avec sa gamme Lumia, Nokia s’était fait le fer de lance du système d’exploitation mobile de Microsoft, Windows Phone. Si cette association a permis de redresser un peu la barre, cela n’empêche pas la firme finlandaise de continuer de perdre des parts de marché.

C’est donc assez logiquement que l’activité mobile de Nokia va passer dans le giron de Microsoft.

Il faut encore préciser que ce rachat concerne quelque 32 000 employés, dont 4 700 en Finlande. Cette vente a aussi fait une victime, Stephen Elop, le directeur général de Nokia. Il a été remercié et est remplacé provisoirement par Risto Siilasmaa.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSkype : après 10 ans d’activités, l’avenir prévoit des appels vidéo en 3D
Article suivantSécurité : le manque de réactivité d’Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here