Nokia officialise son intention de fabriquer des téléphones portables

Ce n’est pas parce que son activité appareils portables grand public a été vendue à Microsoft que Nokia ne va plus fabriquer des téléphones portables.

C’est en avril 2014 que l’équipementier finlandais Nokia avait cédé son activité appareils portables grand public à Microsoft. Malgré tout ce que cela pourrait laisser suggérer, cela ne signifie pas pour autant que l’ancien n°1 mondial des téléphones portables dans le monde ne va pas se relancer sur ce marché.

Alors que plusieurs rumeurs dans ce sens ont déjà circulé, y compris certains messages d’intention, c’est désormais officiel. En effet, la firme finlandaise vient d’officiellement annoncer la recherche d’un partenaire pour se relancer sur le marché des téléphones portables. Le communiqué indique que le groupe veut « identifier un partenaire qui puisse être responsable de toute la fabrication, les ventes et le service consommateurs ».

Avant de céder ses activités à Microsoft, Nokia avait été le n°1 mondial pendant 14 ans, avant d’être dépassé techniquement par l’arrivée de l’iPhone d’Apple, puis surpassé par Samsung en 2012 en tant que leader mondial.

Pour l’heure, est jusqu’au quatrième trimestre 2016, les droits sur la marque Nokia dans les téléphones portables sont détenus par Microsoft.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : quelle sera la date de disponibilité de Windows 10 ?
Article suivantPluton : la NASA confirme le succès de la mission New Horizons

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here