Nokia : une première tablette fabriquée par… Foxconn

Quelques mois après avoir vendu sa division mobile à Microsoft, Nokia est de retour avec une tablette tactile qui sera fabriquée par Foxconn.

Suite à la vente de sa division mobile à Microsoft, Nokia ne peut pas concevoir de smartphone avant 2016. Qu’à cela ne tienne, la marque finlandaise a décidé de sortir une tablette tactile. En fait, pas tout à fait, vu que cette tablette ne sera en réalité pas fabriquée par Nokia, mais par Foxconn.

Le groupe technologique chinois Foxconn, connu pour assembler les iPhone et autres appareils d’Apple, sera donc le maitre d’œuvre de cette tablette Nokia N1. Il s’agira d’une tablette Android « aussi bonne que l’iPad Mini » explique Ramzi Haidamus, chef de la technologie de Nokia, n’omettant pas de préciser que « elle sera moins chère ».

La N1 sera un produit conçu et labélisé Nokia alors même qu’il sera fabriqué par Foxconn, selon le même principe que Google élabore sa gamme Nexus.

Cette N1 sera équipée d’un écran de 7,9 pouces, d’un processeur quad-core 64-bits cadencé à 2,4 GHz 64 bits, de 2 Go de RAM et de 32 Go d’espace de stockage. Mais plus qu’une simple tablette, la N1 sera dotée d’une technologie prédictive qui va apprendre les habitudes de l’utilisateur dans le but de lui simplifier la tâche, par exemple en créant automatiquement des raccourcis personnalisés vers les applications couramment utilisées, vers les contacts ou des contenus web.

Alors que c’est ce mardi que Nokia a officiellement présenté cette tablette N1, Ramzi Haidamus précise qu’il s’agit d’un projet ambitieux qui vise à rétablir Nokia parmi les principaux fournisseurs de technologie pour les autres groupes, avec un respect des normes élevées imposées par Nokia : « la relation est très étroite [avec Foxconn] ».Il précise également que la conception et le contrôle de qualité appartiennent à Nokia.

Pour finir, Ramzi Haidamus annonce également que la N1 est le premier produit d’une longue lignée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : 80% des SoC seront de Samsung en 2016
Article suivantBox TV Fibre : une première initiative commerciale de SFR-Numericable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here