Nokia veut revenir dans la téléphonie

Bien que Nokia ait vendu sa division mobile à Microsoft, son intention serait de revenir sur le marché de la téléphonie.

C’est en 2013 que Nokia a vendu sa division mobile à Microsoft en mettant ainsi fin à son activité de téléphonie. Son intention serait pourtant de revenir sur ce marché.
C’est Re/code qui révèle l’existence d’un rapport allant dans ce sens. Il a été rédigé par Nokia Technologies, une des autres divisions de la société.

Nokia Technologies est en fait la plus petite division de Nokia, mais contrôle plus de 10 000 brevets. À l’heure actuelle, elle n’a libéré que deux produits propres : l’application Android Zlauncher et la tablette N1 conçue sous licence par un fabricant.

Selon le contenu du rapport, la stratégie appliquée pour la N1 pourrait être utilisée pour revenir sur le marché de la téléphonie.

En vertu des clauses contractuelles signées avec Microsoft, Nokia ne pourrait pas proposer de nouveaux smartphones sous son nom avant le troisième trimestre 2016. Mais d’ici là, rien n’empêche l’entreprise de nouer des contacts, voire de développer de nouveaux produits. Alors que la N1 adopte Android, cela laisse suggérer que cela pourrait être la voie suivie.

Le rapport stipule également que d’autres projets ont également été étudiés, notamment certains liés à la réalité virtuelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS : OneDrive se met à jour et arrive sur l’Apple Watch
Article suivantNeutralité du net : Facebook accusé de créer un « internet des pauvres »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here