Nom de domaine : de l’anglais au cyrillique, en passant par l’arabe et le chinois

Alors que les noms de domaines sont pour le moment majoritairement dérivés de l’anglais à l’instar des « .com », « .gov » ou encore « .net », l’ICANN vient d’annoncer que les premiers noms de domaine dans les écritures cyrillique, arabe et chinoise ont été approuvés.

Pour pouvoir se retrouver sur Internet, il faudra prochainement se mettre au cyrillique, à l’arabe et au chinois, en plus de l’anglais habituel. Si du contenu existe déjà depuis longtemps dans ces écritures, ce sont désormais des noms de domaine qui vont les adopter.

C’est ainsi que l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), en charge de la régulation mondiale des noms de domaine, a annoncé mercredi la prochaine apparition de noms de domaine dans les écritures cyrillique, arabe et chinoise.

Les premières extensions approuvées correspondent aux mots en chinois pour « jeu », « réseau » ou « toile » en arabe, ainsi que « site » et « en ligne » en cyrillique. L’ICANN précise que d’autres extensions devraient être prochainement approuvées. Cette annonce est donc une petite révolution alors que les 22 « domaines de premier niveau générique » possèdent des extensions majoritairement dérivées de l’anglais, comme « .com », « .gov » ou encre « .net ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité