Nouvel An : la fête sous haute surveillance

Comme tous les réveillons de la St-Sylvestre, le Nouvel An 2016 sera festif. En arrière-plan, les attentats de Paris seront présents avec une surveillance renforcée.

Plus que quelques heures avant de passer à la nouvelle année. Cette fin 2015 sera bien évidemment placée sous le signe de la fête. Comme c’est habituellement le cas sur les Champs Élysée, à Trafalgar Square ou à Times Square, les gens sortiront dans la rue pour célébrer ensemble l’arrivée de 2016.

Qui dit rassemblement de personnes, dit grosses inquiétudes. Les attentats de Paris sont encore dans toutes les mémoires, comme tous les autres attentats meurtriers qui ont eu lieu dans le monde. C’est pour cette raison que les forces de l’ordre seront mobilisées partout, pour autant que les événements ne soient pas tout simplement annulés.

À Paris, 11 000 policiers seront déployés. À New York, ils seront 6 000 uniquement à Times Square. Par contre, Moscou a fermé la Place Rouge alors que la Bruxelles a annulé toutes les célébrations. De son côté, Berlin interdit les feux d’artifice.

On ne va pas dire que la fête du Nouvel An va être ternie, surtout pas. Il va s’agir d’un moment de liesse populaire. Le changement d’année sera simplement placé sous très haute surveillance.

Il est à noter que le Nouvel An se passera aussi sur les réseaux sociaux. En effet, le changement d’année est l’occasion d’échanger ses vœux avec sa famille et ses amis. Aujourd’hui, il n’y a rien de plus simple que Facebook, Twitter, Instagram pour le faire, sans parler des services de messagerie qui permettent de facilement envoyer des vœux à tous nos proches.

Allez, que la fête soit belle. Passer un bon Nouvel An, sans oublier de souhaiter une « Joyeuse Année 2016 ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft vous avertira si un Etat pirate votre boite mail
Article suivantiPhone 6c : une batterie avec quelques mAh de plus que l’iPhone 5s

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here