NSA : plus de paranoïa que de mal en matière d’internet ?

Les vagues du scandale soulevées par les révélations entourant le programme d’espionnage PRISM ne se sont pas encore calmées que la NSA publie quelques chiffres pour calmer un peu les esprits.

Une fois n’est pas coutume, la National Security Agency (NSA) tente de calmer un peu les esprits. Pour parvenir, l’agence gouvernementale américaine vient de publier quelques chiffres significatifs au sujet de sa surveillance d’internet.

C’est par un communiqué officiel que la NSA déclare mouliner quotidiennement « que » 30,4 millions de Giga-octets sur les 1 902 millions échangé chaque jour sur internet, c’est-à-dire seulement 1,6% du trafic mondial. L’agence précise encore que 0,025% des informations sont examinées plus en détail, soit 760 000 Giga-octets.

Pour autant que cela soit véritablement de l’info, et pas juste de l’intox, ces chiffres laissent à penser que c’est un véritable sentiment de paranoïa qui existe vis-à-vis de l’ingérence des services secrets.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : vers un inéluctable déclin sans Steve Jobs ?
Article suivantNorvège : Apple devra se passer des vues 3D destinées à la cartographie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here