NSA : plus de paranoïa que de mal en matière d’internet ?

Les vagues du scandale soulevées par les révélations entourant le programme d’espionnage PRISM ne se sont pas encore calmées que la NSA publie quelques chiffres pour calmer un peu les esprits.

Une fois n’est pas coutume, la National Security Agency (NSA) tente de calmer un peu les esprits. Pour parvenir, l’agence gouvernementale américaine vient de publier quelques chiffres significatifs au sujet de sa surveillance d’internet.

C’est par un communiqué officiel que la NSA déclare mouliner quotidiennement « que » 30,4 millions de Giga-octets sur les 1 902 millions échangé chaque jour sur internet, c’est-à-dire seulement 1,6% du trafic mondial. L’agence précise encore que 0,025% des informations sont examinées plus en détail, soit 760 000 Giga-octets.

Pour autant que cela soit véritablement de l’info, et pas juste de l’intox, ces chiffres laissent à penser que c’est un véritable sentiment de paranoïa qui existe vis-à-vis de l’ingérence des services secrets.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité