Nudité : Google veut censurer ses blogs

En décidant de bannir la nudité sur sa plate-forme de blogs Blogger, Google décide d’appliquer une forme de censure.

Jusqu’à présent, la nudité et les contenus sexuellement explicites n’étaient pas interdits de la plate-forme de blogs Blogger de Google. Il suffisait avertir les utilisateurs avec un message d’avertissement avant de pouvoir accéder au site.

Aujourd’hui, Google n’est plus d’accord avec cette manière de faire et a décidé d’imposer une forme de censure. C’est à partir du 23 mars prochain que la firme de Mountain View compte en effet bloquer tous les blogs à caractère érotique ou pornographique.

Cette annonce intervient à l’occasion de la publication de nouvelles conditions d’utilisation du site, des conditions qui précisent qu’il n’est désormais plus possible de partager publiquement des images ou des vidéos sexuellement explicites ou montrant de la nudité sur Blogger.

Sans préciser exactement les critères qui sont appliqués, Google précise tout de même que les photos d’art sont toujours tolérées, pour autant qu’elles présentent un « intérêt important pour le public ».

En matière de censure de la nudité, Google persiste et signe vu que la firme de Mountain View avait déjà agi de la même manière avec ses plates-formes YouTube et Google+.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe soleil peut endommager l’ADN, même à l’ombre
Article suivantUn gigantesque trou noir qui remet en cause les théories d’astrophysique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here