Objenious : l’internet des objets est la nouvelle cible de Bouygues Telecom

En créant une nouvelle entité spécifiquement consacrée à l’internet des objets, Bouygues Telecom fait de ce marché une nouvelle cible. À l’intention des particuliers et des professionnels, ses solutions seront proposées dans tout l’Hexagone avant la fin de l’année.

Par l’intermédiaire de sa filiale Telecom, Bouygues ne compte pas rater le virage vers l’internet des objets. C’est pour cette raison que le groupe français vient de créer une nouvelle entité : Objenious. Dirigée par Stéphane Allaire, cette nouvelle structure a de grandes ambitions.

En s’appuyant sur le réseau bas débit LoRa de Bouygues Telecom, Objenious compte couvrir 100% du territoire français d’ici la fin de l’année. Son but étant bien évidemment de commercialiser des solutions pour les particuliers et les entreprises. Cela sera d’ailleurs le principal challenge de la société : imaginer des solutions novatrices en matière d’internet des objets.

Alors que ce marché en est encore à ses débuts, Stéphane Allaire est conscient que « tout reste à faire et à inventer » que cela soit en terme de solutions, de modèle économique, de clients … C’est pour cette raison, entre autres, que Bouygues Telecom ne compte pas rater ce virage. Son objectif est d’être présent très tôt pour comprendre le marché, mais aussi le façonner, et si possible devancer la concurrence.

Objenious ne compte pas se focaliser sur le créneau M2M (machine to machine) pour connecter des objets nécessitant de gros volumes d’informations, mais privilégiera uniquement les objets connectés en bas débit. Il s’agit essentiellement d’envoyer et recevoir des messages très courts, des données sur l’environnement, la localisation ou l’utilisation d’appareils, par exemple les compteurs d’eau, les palettes d’approvisionnement ou encore les bouteilles de gaz.

Pour proposer des solutions complètes, Objenious s’est associé à plusieurs entreprises dans le but de proposer l’acheminement des données, mais aussi des capteurs, le tout étant bien évidemment sécurisé. Pour sa croissance, la nouvelle société compte aussi sur le dynamisme et l’innovation de startups partenaires, par exemple pour travailler sur des capteurs capables de donner le taux de remplissage des bacs de collectes et sur une solution d’optimisation du trajet de ramassage des bacs remplis. L’idée est véritablement de proposer des solutions globales.

Pour l’heure, Objenious démarre en comptant déjà une dizaine de clients. Question commercialisation, les tarifs sont pour le moment calculés au cas par cas. Par la suite, lorsque tout sera un peu plus rodé, des prix pour les différents services seront proposés, en fonction du client de sa demande et des partenaires engagés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDes vues panoramiques inédites de la Lune prises par un rover chinois
Article suivantLa fin des data center terrestre ? Microsoft les imagine sous l’eau !

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here