Objets connectés : La FNAC ouvre une boutique dédiée

Si de nombreux analystes croient en l’avenir des objets connectés, c’est également le cas de la FNAC qui vient d’ouvrir sa première boutique dédiée aux objets connectés sur les Champs-Élysées.

Avec l’arrivée des montres connectées, des thermostats, des stations météo, des balances, des robots ou autres, de nombreux analystes voient l’avenir de la technologie dans les objets connectés. Ce sentiment a d’ailleurs été repris par la FNAC qui a ouvert des espaces spécialisés dans ses boutiques.

Désirant allant encore plus loin dans cette démarche, la FNAC a ouvert ce lundi une nouvelle enseigne sur les Champs-Élysées, un magasin de 125 mètres carrés exclusivement dédié aux objets connectés.

Ce nouvel espace se démarque en s’impliquant sur le marché des objets connectés, mais aussi sur celui des smartphones et des accessoires pour mobiles. Ainsi, un utilisateur pourra acheter les deux types de produits, mais également se faire conseiller et aider pour l’installation du logiciel.

Histoire de se démarquer encore plus, la FNAC compte également sur des exclusivités, comme les Jumping Sumo et Rolling Spider de Parrot qui seront en démonstration à partir du 21 juillet, où des objets très premium comme un iPhone doré à l’or fin, des coques en cuir, etc.

De fait, la FNAC veut véritablement se positionner comme acteur incontournable des objets connectés, même si la nouvelle chaîne de magasins Lick se propose d’occuper exactement le même créneau.

La Fnac dédie un magasin aux objets connectés
La Fnac dédie un magasin aux objets connectés

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDroit à l’oubli : Google retire les premiers liens
Article suivantJailbreak iOS 7.1.1 : Pangu disponible en anglais

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here