Objets connectés : un SDK Android bientôt disponible

Alors que les objets connectés arrivent en force, Google ne compte pas passer à côté de cette opportunité pour Android. C’est pour cette raison que Sundar Pichai annonce un SDK spécifique dans les 15 jours.

Qu’est-ce qui ne sera pas un jour connecté ? Plutôt que de répondre à cette question, Google préfère se poser la question « Qu’est-ce qui ne sera pas connecté un jour à Android ? ». Pourquoi cette différence, simplement parce que le géant américain compte bien qu’un maximum d’appareils connectés le soit avec Android.

C’est dans ce sens que Sundar Pichai vient d’annoncer que Google allait prochainement mettre à disposition des développeurs un kit de développement (SDK) spécifique aux objets connectés. Par cette annonce, Sundar Pichai confirme que Google compte se positionner d’une façon plus prédominante encore au niveau du wearable computing.

Alors que le vice-président de la division Produits de Google précise que ce SDK sera disponible dans les 15 jours, il ajoute qu’il souhaite des applications variées pour toutes sortes d’objets connectés, de la montre aux habits. Dans cette optique, le SDK disposera des fonctions pour faire fonctionner divers capteurs corporels.

Pour finir, si le wearable computing semble tant intéressé Google, il est fort à parier que ce sujet sera l’un des thèmes principaux de la prochaine conférence Google I/O prévue les 25 et 26 juin 2014 à San Francisco.

Google lancera son SDK Android pour les objets connectés en mars
Sundar Pichai, le grand patron d’Android chez Google.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNRJ Mobile, CIC Mobile et Crédit Mutuel Mobile : du nouveau dans les forfaits
Article suivantDocs et Spreadsheet : Google ouvre la porte aux extensions

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here