Observatoire des Libertés et du Numérique : la vigilance face à la protection de la vie privée

En décidant de fonder l’Observatoire des Libertés et du Numérique, plusieurs associations et syndicats souhaitent mettre en place une structure vigilante à la protection de la vie privée.

Que cela soit les révélations d’Edward Snowden au sujet des pratiques de la NSA ou le tendancieux article 20 de la loi de Programmation militaire en France, la protection de la vie privée est au cœur de l’actualité. C’est pour cette raison que plusieurs associations et syndicats, sous la houlette de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), ont décidé de fonder l’Observatoire des Libertés et du Numérique (OLN).

L’OLN n’a pas une vocation pour remplacer la CNIL, mais ambitionne plutôt d’apporter un regard différent grâce à une veille technologique et législative, sensibiliser les citoyens à leurs droits et saisir les pouvoirs publics ou la justice en cas de nécessité.

Alors que la journée internationale de la protection des données personnelles a eu lieu le 28 janvier 2014, cette même date a été choisie pour présenter cet Observatoire des Libertés et du Numérique. Il est certain que le 11 février prochain, à l’occasion du « Safer Days » qui vise à informer les citoyens européens de la nécessité de sécuriser internet, l’OLN fera passer un premier message.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNintendo : comment rebondir après une année noire ?
Article suivantRelance de Yahoo! : lorsque vouloir ne rime pas avec pouvoir
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here