Oculus Rift : de la réalité virtuelle bien plus chère qu’imaginée

Disponible en précommande dès à présent, dès le 28 mars dans 20 pays, des livraisons à partir de mai, on sait pratiquement tout de l’Oculus Rift, y compris son prix : 599 dollars. C’est justement lui qui est en train de faire débat.

C’est ce mercredi qu’Oculus VR a ouvert les précommandes pour son casque de réalité virtuelle Oculus Rift. Ce lancement de sa commercialisation est bien évidemment un moment clé vu qu’il permet de connaitre en fin tous les détails à son sujet, notamment la livraison et le prix, les deux dernières inconnues.

On a ainsi appris que les précommandes sont dès à présent ouvertes sur son site, qu’il sera disponible à partir du 28 mars dans 20 pays, notamment l’Australie, le Canada, les États-Unis, le Japon et la France, que les livraisons débuteront en mai, ou encore que l’Oculus Rift sera proposé dans quelques points de vente à partir d’avril. On apprend surtout que son prix est de 599 dollars « nu » et de 1499 dollars accompagné d’un PC adapté. En Europe, son prix sera de 555 euros !

C’est ce dernier point, le prix, qui fait débat. Alors que les kits de développement DK1 et DK2 ont respectivement été proposés à 300 et 350 dollars, tout le monde s’attendait à un prix grand public dans ces eaux-là. C’est donc une douche froide, pour ceux qui attendaient impatiemment, de découvrir que son tarif sera pratiquement le double de celui attendu.

C’est d’autant plus incompréhensible que, fin septembre, Palmer Luckey avait expliqué que le prix de commercialisation se situait « environ dans la fourchette des 350 dollars ». La douche est d’autant plus froide.

Face à l’incompréhension, c’est Palmer Luckey qui monte au créneau pour donner quelques explications au sujet du prix de l’Oculus Rift. À l’occasion d’une session de questions/réponses organisée par Reddit le 7 janvier, le patron d’Oculus VR a présenté ses excuses à la communauté en considérant qu’il y a eu « une erreur de communication ». « Les gens ont regardé la technologie nettement moins avancée du DK2 et assumé que le Rift grand public coûterait le même prix, une hypothèse que moi-même et Oculus n’avons pas correctement infirmée. Pour être parfaitement honnêtes, nous ne gagnons pas d’argent sur le Rift ».

Pour se rattraper, il ajoute que « C’est onéreux, mais pour les 599 dollars que vous dépensez, vous obtenez bien plus qu’en dépensant autant dans n’importe quel autre produit technologique de grande consommation ». Il faut d’ailleurs préciser que l’Oculus Rift est livré avec des écouteurs, un micro, un capteur, une manette pour la console de jeu Xbox One et un Oculus Remote pour la navigation virtuelle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEnko Running Shoes : la chaussure de sport du futur est française
Article suivantLe puissant SoC SnapDragon 820 anime le smartphone LeTV Max Pro

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here