Peut-on surprendre le PDG de Daimler ? Oui, avec des voitures autonomes

Il faut certainement beaucoup pour surprendre Dieter Zetsche, le PDG de Daimler, en matière d’automobile. C’est pourtant ce qu’ont réussi à faire Google et Apple.

En matière d’automobile, il faut beaucoup pour étonner Dieter Zetsche, le PDG de Daimler. C’est pourtant ce que les entreprises qui ne sont pas dans la construction de voitures ont réussi à faire. Sans donner de détails, c’est ce qu’il a déclaré au journal allemand Welt am Sonntag, quelles sont ces firmes ?

Dieter Zetsche évoque en fait Google et Apple. Il a déclaré : « Notre impression a été que ces sociétés peuvent faire plus et en savent plus que ce que nous avions présumé jusqu’à présent ». Cette phrase se rapport bien évidemment à la voiture, plus précisément à la voiture autonome. C’est à l’occasion d’un récent voyage dans la Silicon Valley que le PDG de Daimler a eu l’occasion de rencontrer une septantaine de dirigeants californiens qui œuvrent sur les voitures de demain.

Alors que l’on sait que Google travaille depuis longtemps sur sa voiture autonome, cette déclaration n’est pas véritablement une surprise. Même si Dieter Zetsche n’a rien déclaré de précis, les sous-entendus sur Apple révèlent donc la marque à la pomme travaillerait bien sûr une voiture autonome aussi avec son projet Titan.

Par ailleurs, il a éclairement déclaré que « elles ont plus de respect pour ce que nous avons accompli que ce que nous pensions », ce qui indique que les idées des constructeurs automobiles en matière de voitures autonomes sont crédibles aux yeux des géants de l’informatique.

Dieter Zetsche a encore ajouté que « Il n’était pas question de savoir si la Silicon Valley avait un esprit d’innovation. Nous savons déjà cela. Nous voulions voir ce qui la pousse vers l’avant et tout ce qui peut en ressortir ».

En clair, les déclarations du PDG de Daimler révèlent sa surprise au sujet des progrès faits autour des voitures autonomes, mais dénotent surtout le fait que le développement de ce genre de véhicules avance. En clair, alors que l’on imagine les voitures autonomes dans un avenir plus ou moins lointain, cela pourrait aussi signifier que cet avenir ne serait finalement pas si lointain que cela.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTremblement de terre au Maroc : plus de peur que de mal
Article suivantDe nombreux Français se font avoir : deux millions de victimes d’hameçonnage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here