Ondes gravitationnelles : le projet Ligo les a peut-être trouvées !

La communauté scientifique est en ébullition suite à un tweet annonçant la possible découverte des ondes gravitationnelles. Si cette information se confirme, il pourrait s’agir d’une très grande découverte.

C’est en posant la théorie de la relativité générale qu’Albert Einstein a émis l’hypothèse de l’existence des ondes gravitationnelles. Alors qu’il s’agit d’un élément fondateur de la théorie, ces fameuses ondes n’ont pour le moment jamais été observées à ce jour.

Ces ondes gravitationnelles sont des oscillations de la courbure de l’espace-temps provoquées par la présence d’objets possédant une masse, une sorte de signature du Big Bang. Découvrir ces fameuses ondes serait donc une avancée scientifique majeure qui permettrait de comprendre la formation de l’univers. C’est dans le but de les découvrir que plusieurs projets ont été lancés, sans succès à ce jour.

Mais depuis que Lawrence M. Krauss, un cosmologiste de l’Université d’Etat de l’Arizona (États-Unis) a tweeté que « Mes dernières informations au sujet du Ligo ont été confirmées par des sources indépendantes. Restez connectés ! On a peut-être découvert des ondes gravitationnelles ! Excitant. », toute la communauté scientifique est en ébullition. Après tous les faux espoirs précédents, est-ce que l’annonce de cette découverte serait « enfin la bonne » ?

Le projet Ligo (Laser interforce gravitational-wave observatory) a justement été lancé pour tenter de démontrer l’existence des ondes gravitationnelles. Est-ce que son but a été atteint ? Cela semble pour le moment encore un peu flou.

En fait, Lawrence M. Krauss ne travaille pas sur le projet Ligo. Il n’a fait que rapporter des rumeurs concernant la rédaction d’un article sur la découverte des fameuses ondes. Son tweet est donc à prendre avec prudence.

Justement, l’équipe du projet Ligo reste elle aussi très prudente au sujet de cette découverte. Gabriela Gonzalez, professeur de physique et d’astronomie à l’Université d’État de Louisiane, se contente de répondre : « Les instruments du Ligo sont toujours en train de faire des relevés aujourd’hui, et il nous faut du temps pour les analyser, les interpréter et examiner les résultats, donc nous n’avons pas de résultats à partager pour le moment ». Elle a ajouté que « Nous pensons avoir des informations sur les résultats des relevés dans les prochains mois ».

En clair, le projet Ligo a peut-être découvert les ondes gravitationnelles, mais rien ne sera communiqué à ce sujet avant un certain temps. Il est clair que mieux vaut être sûr avant d’annoncer une telle découverte.

Pour les sceptiques, l’annonce de Lawrence M. Krauss concernerait en fait des simulations. Le cosmologiste utilise à nouveau Twitter pour répondre « On me dit que là ce n’est pas ça », ce qui indiquerait que des tests ont bien été effectués, mais que la découverte qu’il évoque concerne « autre chose ». S’agit-il réellement de la découverte des ondes gravitationnelles ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJames Clapper : même le patron du renseignement américain peut être la cible d’une cyberattaque
Article suivantLa sécurité de l’antivirus Trend Micro compromise par des failles critiques

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here