OneDrive Business et Office 365 ProPlus : 1 To de stockage dans le Cloud

Alors que l’espace alloué aux utilisateurs de OneDrive Business et Office 365 ProPlus n’était que de 25 Go, Microsoft vient d’allouer 1 To d’espace de stockage en ligne.

Microsoft est très laconique dans son annonce. On apprend juste que les utilisateurs qui ont souscrit à OneDrive Business ou à Office 365 ProPlus bénéficient désormais d’un espace de stockage en ligne de 1 To. Alors que le seul était précédemment de 25 Go, la firme de Redmond justifie cette décision à la croissance du nombre d’utilisateurs mobiles, mais aussi à la généralisation des connexions à hauts débits facilitant l’utilisation des documents stockés en ligne dans le cadre professionnel.

De fait, cette augmentation de l’espace dans le Cloud ne concerne pas les utilisateurs d’Office 365 Petite Entreprise, Moyenne Entreprise et Entreprise E1/E3, ni les particuliers qui restent à 20 Go.

Cette annonce a été également l’occasion pour Microsoft d’annoncer des nouveautés pour sa suite bureautique Cloud. À commencer par le graphe d’entreprise hérité du réseau social Yammer. Grâce à cette technologie d’apprentissage automatique étendue à toutes les composantes d’Office 365, seules les informations les plus pertinentes en matière de documents, de communications électroniques, de réunions ou encore de projets seront proposées à l’utilisateur sur la base d’une analyse poussée de flux d’activités en provenance d’Office, mais aussi de SharePoint, Exchange, Lync et autres.

Pour finir, il faut rappeler que OneDrive revendique aujourd’hui près de 300 millions d’utilisateurs, mais aussi que le service de Microsoft multiplie les partenariats, comme avec Bouygues Telecom en France, pour intégrer Office 365, donc OneDrive for Business, dans ses offres Bbox Pro et Bbox Entreprises.

1 To pour OneDrive Entreprise : Microsoft donne de l'espace au cloud
1 To pour OneDrive Entreprise : Microsoft donne de l’espace au cloud

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGuerre des brevets : l'Europe veut mettre un frein aux actions en justice
Article suivantMobiles : pourquoi les grands groupes multiplient-ils les applications ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here