Orange : une initiative commune en matière d’APIs cloud au standard oneM2M destinées au Smart Home

Orange, nouveau membre d’Eclipse, et Deutsche Telekom présentent une initiative commune en matière d’APIs cloud au standard oneM2M destinées au Smart Home

Les projets Eclipse IoT – Eclipse OM2M et Eclipse SmartHome – sont utilisés et améliorés pour faciliter le travail des développeurs.

Dans le cadre de la conférence EclipseCon Europe 2017, qui aura lieu à Ludwigsburg, en Allemagne, du 24 au 26 octobre, Orange, nouveau membre de la Fondation Eclipse, en collaboration avec Deutsche Telekom, déjà membre du programme, présenteront la manière dont les logiciels open source, les standards ouverts et les solutions commerciales peuvent être combinés afin de créer un écosystème répondant aux besoins des développeurs et des consommateurs.

Le marché de l’Internet des Objets (IoT) créera de nouvelles opportunités significatives pour l’ensemble des entreprises ainsi que de nouveaux services innovants destinés à améliorer le quotidien des clients. Les acteurs présents sur le marché du Smart Home sont déjà très nombreux ; faciliter l’élaboration d’un écosystème efficient autour de l’IoT (terminaux, applications…) se révèlera essentiel. Orange rejoint la Fondation Eclipse dans le cadre de sa stratégie de collaboration à l’innovation, afin de promouvoir les API ouvertes et d’accélérer la croissance de ce marché.

Les systèmes Smart Home et l’IoT dédié aux consommateurs offrent une myriade de services potentiels grâce au nombre croissant d’usages et d’objets pouvant être connectés. À mesure qu’évoluent les attentes des utilisateurs, le développement d’applications peut devenir un véritable goulot d’étranglement. Cette initiative permettra aux développeurs de ne développer une application qu’une seule fois puis de l’exécuter au sein de plusieurs environnements. Il sera ainsi possible d’accroître la portée de l’application, d’en multiplier les usages et de faire gagner un temps précieux aux développeurs qui pourront se consacrer à l’amélioration des produits existants ou à la mise au point de nouvelles applications plutôt qu’à leur adaptation pour assurer leur fonctionnement sur des ensembles d’APIs différents.

Orange Labs et Telekom Innovation Labs ont défini un ensemble d’API cloud basés sur le standard oneM2M qui permet d’accéder à leurs infrastructures, leurs solutions et leurs objets respectifs du Smart Home et de l’IoT grand public. Ils ont mis au point un démonstrateur basé sur un logiciel Open Source à partir des projets Eclipse IoT, Eclipse OM2M et Eclipse SmartHome. Les API cloud exposées dans le cloud permettent aux applications tierces, et tout particulièrement à une application de maintien à domicile de Telegrafik présentée sur le stand Eclipse, de fonctionner dans l’environnement des deux opérateurs.

L’environnement Orange intègre les solutions Datavenue IoT, Data Analytics et la passerelle domestique d’Orange embarquant le logiciel de SoftAtHome. L’environnement Deutsche Telekom intègre des APIs cloud oneM2M en s’appuyant sur l’infrastructure Qivicon.

Thibault de la Fresnaye, Vice-président Orange pour l’anticipation Smart Home est convaincu que « la création de services et d’objets au sein de l’écosystème IoT nécessite que des API universelles soient partagées par un noyau cœur de fournisseurs de plateformes, à destination d’une large communauté de développeurs. C’est pourquoi Orange, en collaboration avec Deutsche Telekom, lance cette initiative commune basée sur la plateforme Eclipse ».

Thomas Rockmann, Vice-président Maison connectée (Qivicon) de Deutsche Telekom AG, est prêt à relever le défi : « Cette coopération avec la Fondation Eclipse nous permet de concrétiser notre vision d’une plateforme ouverte et simplifie l’intégration de nouveaux objets pour le smart home. Les systèmes et standards ouverts sont un élément clé de notre portefeuille et sont essentiels à la satisfaction des consommateurs. Le projet que nous menons avec Orange illustre notre capacité commune à multiplier les usages et les objets sans sacrifier pour autant l’interopérabilité et la simplicité d’utilisation de ces derniers. »

« Notre objectif en tant que fournisseur de logiciel pour le Smart Home est de proposer aux opérateurs une solution ouverte et évolutive qui leur permettra d’étendre leurs écosystèmes, explique David Viret-Lange, PDG de SoftAtHome. SoftAtHome est très heureuse de participer à cette initiative. Nous sommes convaincus que le standard oneM2M peut être un facteur clé de croissance dans ce marché de l’IoT très fragmenté. »

oneM2M est, tout comme le 3GPP, un projet de partenariat d’envergure internationale impliquant des organismes de standards régionaux dont le but est d’optimiser les différentes couches de service afin d’assurer le fonctionnement et l’interopérabilité de l’IoT multi-domaines. Plus particulièrement, dans le domaine Smart Home, oneM2M permet l’abstraction des technologies de réseaux domestiques spécifiques : oneM2M s’appuie sur sa spécification « Home Information Model » pour proposer une large gamme de modèles de données d’objets décrits dans un format universel.

Les APIs cloud ont été définies et mises en œuvre sur la base de ces spécifications en utilisant et en améliorant la mise en œuvre des spécifications oneM2M du projet Eclipse OM2M. Le projet a bénéficié de plusieurs contributions sous forme de code, disponibles dans le dépôt git de la Fondation Eclipse. Un « Interworking Proxy » a été mis en place pour servir de passerelle entre Eclipse SmartHome et Eclipse OM2M. Le démonstrateur commun présenté à la conférence EclipseCon Europe montre les avantages des APIs cloud en open source mises en place par différents opérateurs de plateformes IoT, utilisées par des concepteurs d’application et soutenues par la grande communauté Eclipse.

Mike Milinkovich, directeur exécutif de la Fondation Eclipse : « Les projets Eclipse IoT sont déjà très nombreux et sont soutenus par de fortes communautés de membres et de développeurs. Nous sommes ravis d’accueillir un nouvel opérateur télécom comme Orange au sein de la Fondation Eclipse et de bénéficier de son soutien pour le programme Eclipse IoT.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 2]
PARTAGER
Article précédentComment les Danois gèrent-ils le gaspillage alimentaire et quelles sont les leçons à retenir ?
Article suivantToyota lance le JPN Taxi au Japon

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here