Orange : nouveaux forfaits Sosh pour contrecarrer Free Mobile

Avec les nouveaux forfaits Sosh, Orange propose des forfaits pratiquement équivalents à ceux de Free Mobile, ce qui devrait stopper l’hémorragie.

Depuis l’apparition de Free Mobile dans le paysage de la téléphonie mobile française, Orange aurait perdu près de 155 000 abonnés au deuxième trimestre et quatre fois plus au premier trimestre. Même s’ils ne sont pas tous partis en direction du nouvel opérateur, l’hémorragie est suffisamment conséquente pour que des mesures soient prises.

Parallèlement, Sosh réunissait 220 000 au 31 mars, passant à 367 000 clients au 30 juin, enregistrant une belle progression. De fait, Sosh se profile de plus en plus comme une parade à Free Mobile, surtout en proposant des forfaits quasiment équivalents à ceux de son concurrent, quitte à laisser quelques plumes dans les marges.

À partir de demain 23 août, les clients de l’offre voix illimitée à 24,90 euros par mois bénéficieront du surf sur la haute vitesse de la 3G+, ou dual Carrier à 42 Mbit/s théoriques (pour autant que leur terminal le permette). Leur forfait de données passera de 2 Go à 3 Go, soit un gigaoctet supplémentaire pour le même prix.

Un nouveau forfait à 19,90 euros par mois verra également le jour. Pour ce tarif, l’utilisateur profitera des appels et SMS/MMS illimités en France métropolitaine, ainsi que de 2 Go de données sur le réseau 3G/3G+.

Entre le remaniement de son offre à 24,90 euros et sa nouvelle offre 14,90 euros, Orange entend donc sérieusement venir marcher sur les plates-bandes de Free Mobile et de Bouygues Telecom B&You.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung : investissement record aux États-Unis
Article suivantSamsung : Galaxy S3 « Mini » pour la fin de l’année ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here