Orange planifie la fin de la téléphonie commutée à partir de 2021

Dans 5 ans, Orange commencera à abandonner son réseau téléphonique commuté. L’opérateur a informé l’ARCEP de son planning.

En matière de communication, les tendances du marché sont aujourd’hui claires. Il y a la téléphonie mobile d’un côté et les offres triples ou quadruples play de l’autre. Dans ce paysage, la téléphonie commutée (RTC) n’a plus de raison d’être. C’est pour cette raison qu’Orange avait annoncé, en octobre 2014, son intention d’abandonner son réseau téléphonique commuté.

Les choses ont avancé aujourd’hui. L’opérateur a en effet informé l’ARCEP de ses intentions au sujet de son réseau téléphonique commuté. L’opérateur prévoit de commencer la fermeture dans cinq ans, c’est-à-dire à partir de 2021. « Aujourd’hui, cette technologie arrive en fin de vie », explique Orange en parlant de cette technologie que date des années 80.

Il est bon de souligner qu’il existe encore 12 millions de lignes téléphoniques en France, ce qui signifie que cette fermeture ne sera pas sans conséquence. En fait, elle ne sera pas non plus immédiate pour tout le monde. Il faut savoir que le RTC fonctionne par plaques géographiques correspondant à une zone couverte par un ou plusieurs équipements. Orange parle de l’année de la fermeture de la première plaque en 2016 pour une fermeture effective en 2021. En fait, l’opérateur précise que cela ne devrait concerner que 15 000 lignes par an. Cela signifie que cette fermeture sera très progressive, en tout cas dans un premier temps.

Alors que pratiquement tout le monde dispose d’un tel téléphone mobile et d’une box, cette officialisation de la fermeture de la téléphonie commutée n’est pas une surprise. Les utilisateurs ont d’ailleurs encore le temps de s’y préparer vu qu’elle ne commencera à intervenir que d’ici cinq ans.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’Europe filmée du ciel, c’est la dernière vidéo partagée par Tim Peake
Article suivantVotre smartphone comme clé de voiture ? Volvo y travaille

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here