Orange ne veut pas être le déclencheur d’un rapprochement des opérateurs

Orange ne cache pas envisager une consolidation du marché français à trois opérateurs, mais ne souhaite pas être le déclencheur du rapprochement. orange-veut-pas-etre-declencheur-dun-rapprochement-operateurs

Stéphane Richard, PDG d’Orange, l’a répété à maintes reprises, « le marché mobile français à quatre opérateurs doit se consolider autour de trois acteurs pour fonctionner dans de bonnes conditions ». Alors que SFR s’est alliée à Numericable et que Bouygues Telecom et Free Mobile ne semblent toujours pas décidés à se rapprocher, Orange se retrouvent en première ligne pour un rapprochement avec l’un ou l’autre des opérateurs.

Pour endosser ce rôle, Orange préfère jouer profil bas en restant sur une potion d’attente, porte ouverte aux négociations. Pour l’opérateur la situation est simple : ce sont les autres qui ont besoin d’Orange, et pas vice-versa, ce qui place l’opérateur dans une situation privilégiée.

Alors que tout le monde cherche à réduire ses coûts, cet attentisme pourrait avoir des conséquences. Car même si Free semble avoir abandonné ses ambitions aux États-Unis, rien ne dit que les autres opérateurs seront tentés par le rapprochement imaginé par Orange.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité